Sac pour une course d’alpinisme estival

L’essentiel, rien que l’essentiel ! Un sac trop chargé deviendra votre ennemi juré. Le sac doit donc être fait avec la plus grande attention.
Pour une course d’alpinisme classique, un sac de 30L à 40L fera amplement l’affaire. Plus gros, son volume vous gênera. Plus petit, l’équipement essentiel ne rentrera pas.

Matériel technique individuel

  • Chaussures d'alpinisme : cramponnables, avec une semelle en bon état
  • Piolet
  • Casque
  • Baudrier
  • Longe avec mousqueton de sécurité

Vêtements

  • Pantalon d’alpinisme
  • Sous-pull manche longue
  • Veste de pluie légère
  • Petite doudoune
  • Gants
  • Buff et/ou bonnet
  • Lunettes de soleil

Nourriture et eau

  • Barres céréales, pratique d’en avoir quelques unes accessibles, dans une poche de veste, de pantalons ou de sac. Ça évite d’enlever le sac à dos et on peut se servir quand le besoin s'en fait ressentir.
  • Pique-nique
  • 1,5 L à 2 L d’eau, moins c’est s’exposer à la déshydratation, plus, ça fait lourd dans le sac

Pour le refuge

  • Chaussettes de rechange
  • T-shirt de rechange
  • Drap housse léger
  • Bouchons d’oreilles
  • Carte de réduction (licence FFCAM)

Divers

  • Crème solaire
  • Quelques pansements en cas d’ampoule. Pour ceux qui sont sensibles aux ampoules, je vous conseille vivement de protéger, avant la course, les zones sensibles de votre pied, avec des bandes du type élastoplaste. Quoi de plus désagréable de marcher avec des pieds couverts d’ampoule.
  • Téléphone portable chargé